Fai Login o Registrati per scaricare i media e creare liste
Copertina
Suggerisci modifica o segnala un errore

S. Gregorius Magnus, Moralia in Job (prima pars).

;

Bibliothèque Nationale de France,

DESCRIZIONE

GREGORIUS I MAGNUS (s.), papa. Moralia in Job, l. I-XXV', "F. 1-243v S. GREGORIUS MAGNUS, Moralia in Job, L. I-XXV (M. Adriaen, C. C. S. L., CXLIII-CXLIIIB); le ms. est cité, C. C. S. L., CXLIII, p.XXV. Chaque livre est précédé d'une table de chapitres. Le ms. est incomplet par suite de lacunes matérielles. Épître dédicatoire : adresse (1v); fin de l'épître à partir de «[... ad allegorie sensum] violenter inflectimus...» (éd. cit., CXLIII, p. 6-7 lig. 172-229) (2). — Prologue : «In Dei nomine Patris et domini nostri Jhesu Christi et Spiritus sancti incipit prologus super capitula Moralie [sic] b. Gregorii pape... Christi Jhesu Gregorius servus ac urbis Rome venerabilissimus composuit...-... sine labore inveniretur» [RAINERIUS, Tabula in Gregorii magni Moralia in Job, prologus]; cf. Stegmüller, Repertorium biblicum, VI, n° 8913 (2). — Table des chapitres du l. I (2-2v); Préface et L. I, liés (ibid., 8-24 et 25-58) (2v-5v et 5v-12). — L. II-X (ibid. 59-577) (12-119v). — L. XI-XVII (éd. cit., CXLIIIA, 585-885) (119v-185v). — L. XVIII, incomplet : début de la table des chapitres (185v); fin du livre, à partir de «[... videre potest. Et] ecce rursum audio quod Psalmista...» (ibid., p. 954-955, c. LIV lig. 138-186) (186). — L. XIX, incomplet : table des chapitres (186); début du livre jusqu'à : «... consolatione respirant. Hoc igitur in [loco...]» (ibid., p. 956-957, c. I, lig 1-49) (186-186v); fin du livre à partir de : «[... pes ambulet] et rursum quicquid...» (ibid., p. 991-1002, c. XXV lig. 62-c. XXX) (187-189v). — L. XX-XXII (ibid., 1003-1135) (189v-219v). — L. XXIII-XXIV (éd. cit., CXLIIIB, 1143-1229) (220-239). — L. XXV, incomplet. Le texte s'arrête à «... In Scriptura sacra quasi aliquando [pro similitudine]» (ibid., p. 1230-1250, c. I-X lig. 2) (239-243v).", "Provient de l'abbaye bénédictine puis camaldule depuis 1213 et supprimée en 1808 de Sancta Maria de Vangadizza (Badia Polesine Vangaliciense, dioc. d'Adria, Vénétie) dont on lit l'ex-libris du XIIIe-XIVe s. dans la marge sup. du f. 3 : «Liber monasterii Sancte Marie de Vangad[izza] prima pars Moralium s. Gregorii»; cet ex-libris est répété dans la marge inférieure du f. 185v; cf. Avril et Załuska, loc. cit. Le ms. est entré à la Bibliothèque nationale pendant la Révolution.
Décoration de l'Italie centrale; cf. Fr. Avril et Y. Załuska, Manuscrits enluminés d'origine italienne, Paris, I, 1980, 37-38 n° 63 et pl. XXIII. Au f. 1v, grande initiale peinte de la hauteur de la page à décor compartimenté, accompagnée de l'adresse de l'ouvrage en lettres capitales rouges. — 24 initiales peintes à cadre compartimenté, de style géométrique, signalent le début des livres et sont accompagnées des premiers mots du texte en capitales rouges (2v, 12, 24, 33, 45v, 60, 69, 79, 94v, 111 (inachevée), 119v, 128, 136v, 143, 156, 167, 177, 186v, 189v, 203, 210, 220, 230, 239). — Petites initiales rouges. — Titres des tables des chapitres et des livres en capitales ou capitales rustiques. Titres des chapitres en capitales rustiques brunes, parfois soulignées de rouge. Tous les deux feuillets, titres courants rubriqués en capitales rustiques. Voir planche III. - 33 cahiers de 8 ff., sauf les 1er et 24e de 7 ff. (1-7; 170-176), les 3e, 4e et 17e de 6 ff. (16-21; 22-27; 117-122), les 5e et 18e de 5 ff. (28-32; 123-127), le 10e de 4 ff. (65-68) et le 30e de 9 ff. (211-219); il ne reste qu'un feuillet du 26e cahier (186). Réclames rognées, sauf aux ff. 84v et 169v. La foliotation moderne saute sans lacune de texte de 143 à 145, 154 à 156 et 183 à 185. Il manque plusieurs feuillets : 1 feuillet entre les ff. 1 et 2, 2 cahiers entre les ff. 185 et 186, 7 feuillets entre les ff. 186 et 187, et plusieurs cahiers après le f. 143. — Comme le ms. B. n. F., Latin 8832, venant du même couvent, le ms. a beaucoup souffert; presque tous les feuillets portent des taches d'humidité et beaucoup ont été restaurés lors de la reliure. — Quelques corrections marginales contemporaines. Quelques manicules et nota bene (6, 16v etc.). Nombreux signets de parchemin découpés dans les feuillets et repliés (17, 20, 21, 74, 151, 170, 172v, 176); sous la languette ainsi pliée, sont recopiés un titre ou une correction. Aux ff. 139-143, les marges inférieures ont été coupées, ce qui endommage les dernières lignes de texte. - Aux ff. 2 et 243v, estampille de la Bibliothèque nationale correspondant aux années 1792-1802 avec losange à 4points; cf. Josserand-Bruno, 277 type 17. - Écriture italienne. - Parchemin. Réglure à la pointe sèche. - 240 ff. à 2 colonnes (foliotés 1-143, 145-154, 156-183, 185-243), précédés et suivis d'1 contregarde et d'1 garde papier blanc. - 515 × 315 mm. (justification 395/375 mm.). - Demi-reliure parchemin XIXe s. Titre «S.GREGORII MORALIA» et chiffre de Napoléon Ier dorés sur la pièce de peau rouge remontée au dos de la reliure