Fai Login o Registrati per scaricare i media e creare liste
Copertina
Suggerisci modifica o segnala un errore

Commonitiuncula ad sororem ; Smaragdus ; Vitae Patrum ; Beda Venerabilis ; Isidorus Hispalensis ; Pseudo-Cyprianus ; Vita sanctae Pelagiae

; ; ; ;

Bibliothèque Nationale de France,

DESCRIZIONE

AUGUSTINUS HIPPONENSIS ep. (s.). De Duodecim abusivis saeculi', 'BEDA VENERABILIS (s.). Historia ecclesiastica gentis Anglorum (excerpta)', 'ISIDORUS HISPALENSIS (s.). Epistola ad Masonam episcopum', 'ISIDORUS HISPALENSIS (s.). Sententiarum libri', 'JACOBUS DIACONUS. Vita s. Pelagiae', 'SMARAGDUS, O.S.B. Diadema monachorum', "Numérisation effectuée à partir d'un document original", "Appartient à l'ensemble documentaire : PlnskyFA", 'Mécénat : Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».', "F. 1-6v, 176-178v Commonitiuncula ad sororem. « Incipiunt capitula hujus ammonicionis. I. De laude karitatis... » (1) ; « Amonicio de animae profectu. Tuae non inmemor petitionis, hanc commonitiunculam pro anime tue profectu, o carissima soror, tibi, ut rogasti, scribere studui... — ... perficere per [sic] bona voluntate, cui est honor, potestas et imperium per infinita secula seculorum. Amen » (éd. sous le nom d'Adalger, dans P. L., CXXXIV, avec de nombreuses variantes ; sous le nom de s. Isidore par A. E. Anspach, S. Isidori Hispalensis episcopi Commonitiuncula ad sororem, dans Scriptores ecclesiastici hispano-latini, fasc. IV A, Escurial, 1935, 49-90) ; cf. A. Vaccari, dans Mélanges F. Cavallera, 1948, 147-162 ; Clavis Patrum latinorum, n° 1219. Les feuillets étant reliés en désordre, le texte se lit : f. 1-2v (P. L., CXXXIV, 915-920) ; f. 4-4v (ibid., 920-922) ; f. 3-3v (ibid., 922-924) ; f. 176-178v (ibid., 924-930) ; f. 5-5v (ibid., 930-933) ; f. 6-6v (ibid., 935-938) ; lacune, due à la perte d'1 f. entre les ff. 5 et 6 et allant de : « ... inferno torquebitur. [Optandum ergo est]... » (ibid., 933) à « [continuata transissent] tempora propinquavit nativitas... » (ibid., 935) ; le f. 2 a été recopié au début du XIIe siècle. F. 7-60v SMARAGDUS, Diadema monachorum. « Hunc modicum libellum Smaragdus de diversis virtutibus collegit et ei nomen Diadema monachorum inposuit, quia, sicut diadema gemmis, ita et hic libellus fulget virtutibus ». Prologue : « Hunc modicum operis nostri libellum... » (7) ; — table en 100 chapitres (7-8) ; — « Incipit liber Diadema monachorum. I. De oratione. Hoc est remedium ejus qui vitiorum temptamentis exestuat... » (P. L., CII, 593-690) (8-60v). F. 61-116v De vita sanctorum Patrum heremitarum, en 3 livres. L. I. [Historia monachorum], ouvrage édité parmi les oeuvres de Rufin d'Aquilée (P. L., XXI, 387-462), probablement traduit par lui du grec ; cf. Siegmund, Die Überlieferung der griech. christl. Literatur, 135-136 ; A. J. Festugière, dans Hermes, Zeitschr. für klass. Phil., LXXXIII (1955), 257-284. Le texte est divisé en 25 chapitres dont l'ordre diffère de celui de l'édition. Table des 25 chapitres : « Incipiunt capitula de vita sanctorum Patrum heremitarum » (61) ; Prologue : « Benedictus Deus qui vult omnes homines salvos fieri... » (P. L., XXI, 387-390) (61-62) ; c. I : « ... De s. Johanne heremita. Primum igitur tamquam vere fundamentum... » (ibid., 390-399, partie du c. I) (62-64) ; c. II : « De quodam monacho te[m]ptato ac superato. Erat quidam monachus apud nos... » (ibid., 399-400, suite du c. I) (64-64v) ; c. III [corr. pro : II] : « De monacho temptato sed non superato. Fuit quidam vir in hac proxima civitate... » (ibid., 400-401, suite du c. I) (64v-65) ; c. IIII : « De alio. Fuit quidam monachus in heremo hac... » (ibid., 401-403, suite du c. I) (65-66v) ; c. V [corr. pro : IIII] : « Ammonitio s. Johannis heremitae. Haec locutus sum vobis, filioli, ut sciretis... » (ibid., 403-405, fin du c. I) (66v-67) ; c. VI [corr. pro : V] : « De s. Appellen. Vidimus et alium presbiterum in vicina regione... » (ibid., 433-435, c. 15) (67-67v) ; c. VII [corr. pro : VI] : « De s. Pafnutio. Vidimus et monasterium sancti Pafnutii... » (ibid., 435-439, c. 16) (67v-69v) ; c. VIII : « De b. Helia. Vidimus et alium senem venerabilem... » (ibid., 432, c. 12) (69v) ; c. VIIII : « De abbate Pytyrion. Interea, redeuntes ex Thebaida, vidimus montem... » (ibid., 432-433, c. 13) (69v) ; c. X : « De b. Eulogio. Vidimus et alium sanctum patrem Eulogium... » (ibid., 433, c. 14) (69v-70) ; c. XI : « De s. Apollonio. Vidimus et alium sanctum virum nomine Apollonium... » (ibid., 410-420, c. 7) (70-73v) ; c. XII : « De dracone interfecto. Igitur digressi a b. Apollonio... » (ibid., 420-422, c. 8, à partir de la 4e ligne) (73v-74) ; c. XIII : « De s. Coprete. Erat quidam presbiter nomine Copres... » (ibid., 422-427, c. 9) (74-76v) ; c. XIIII : « De b. Heleno. Fuit et alius vir s. Helenus... » (ibid., 429-432, c. 11) (76v-77v) ; c. XV : « De quodam sene qui triginta annos habuit silentium. Vidimus et alium non longe... » (ibid., 409-410, c. 6) (77v-78) ; c. XVI : « De quodam sene... Vidimus et alium venerabilem patrem apud Thebaidam... » (ibid., 442-443, c. 20) (78) ; c. XVII : « De abbate Or. Vidimus et alium apud Thebaidam venerabilem virum... » (ibid., 405-407, c. 2) (78-79) ; c. XVIII : « De multit[u]dine monachorum. Venimus autem ad civitatem quandam Thebaidis... » (ibid., 408-409, c. 5) (79) ; c. XVIIII : « De b. Syrapione. Vidimus et alium quendam presbiterum in regione Arsinoite... » (ibid., 440, c. 18) (79-79v) ; c. XX : « De b. Apollonio. Tradebant ergo seniores fuisse quendam... » (ibid., 441-442, c. 19) (79v-80) ; c. XXI : « [De Nitrio loco...] Vidimus autem in omnibus Aegypti monasteriis... » (ibid., 443-446, 449, c. 21, 22, début de 23, 24 et fin de 27) (80-81) ; c. XXII [corr. pro : XXI] : « De b. Amone. Initium sane habitationis... » (ibid., 455-456, c. 30 incomplet) (81-81v) ; c. XXIII [corr. pro : XXII] : « De b. Paulo. Fuit quidam inter discipulos s. Antonii... » (ibid., 457-459, c. 31) (81v-82v) ; c. XXIIII [corr. pro : XXIII] : « De b. Piamone presbitero. Non autem mihi videtur dignum... » (ibid., 459-460, c. 32) (82v) ; c. XXV [corr. pro : XXIIII] : « De b. Johanne. Erat in ipsis locis et vir sanctus... — ... octavum autem fuit cum ad Nitriae monasterium veniremus » (ibid., 460-462, c. 33 et épilogue incomplet) (82v-83) ; — L. II. [Verba seniorum] (édité comme oeuvre probable de Rufin d'Aquilée, dans P. L., LXXIII, 739-810), sans doute traduit du grec ; cf. Siegmund, op. cit., 136-138. Emplacement réservé pour la table : « Incipiunt capitula libri II » (83-83v) ; « Incipit liber secundus sanctorum Patrum ». Prologue : « Vere mundum quis dubitet... » (83v) ; texte en 202 chapitres : « Quidam sanctorum seniorum Patrum, interrogantibus semet monachis... — ... adolescens, superata libidine, salvatus est... » (83v-116) ; la numérotation des chapitres est erronée ; — L. III. SEVERUS [SULPICIUS et JOHANNES CASSIANUS, De vitis Patrum liber IV]. Table en 55 chapitres (116-116v) ; Prologue : « Incipit liber Severi. Frequenter ac sepius a me, fratres, flagitatis... — ... aurem accomodetis » (P. L., LXXIII, 813-816) (116v) ; le texte manque, par suite d'une importante lacune matérielle. Cf. Bibl. hag. lat., nos 6524, 6525, 6526, Cod. hag., I, 230. F. 117-119 [BEDA, Historia ecclesiastica, V, c. 12, incomplet du début, 13, 14, 16, et 17] « ... ego cum ad tempus abscessissem a te... — ... lectione litterarum fiat » (P. L., XCV, 251-255 ; C. Plummer, Ven. Bedae Opera historica, I, 1896, 309-315) (117-118v) ; — « Bethleem, civitas David in dorso sita est... — ... epitomate requirat » (P. L., XCV, 256-258 ; Plummer, éd. cit., 317-319) (118v-119). F. 119-167v S. ISIDORUS HISPALENSIS [Sententiae]. « Incipit liber Isidori episcopi de diversis virtutibus » (ces derniers mots rayés et remplacés par : « de Deo », puis, d'une main du XIVe siècle, par : « de summo bono ») (119) ; L. I, en 31 chapitres (P. L., LXXXIII, 537-600 ; le c. XVI de l'édition constitue les c. XVI et XVII du ms.) (119v-133) ; L. II : « Incipit liber secundus » en 44 chapitres (ibid., 599-654) (133-149v) ; L. III : « Incipit liber III » en 65 chapitres, dont 9 manquent par suite de lacune matérielle : c. I-V incomplet (ibid., 653-666) (149v-152v), c. XIV-LXVI [sic] (correspondant aux c. XIV-LXII de l'éd., ibid., 688-758) (153-167v) ; à noter que le c. XVIIII du ms. correspond au c. XX de l'édition, et vice-versa ; les c. XLVIII et XLIX de l'édition forment le c. XLVIII du ms. ; les §§ 1-3 du c. L de l'éd. forment le c. XLVIIII du ms. et les §§ 4-9, le c. L, sous le titre : « de delictis principum » ; les §§ 1-3 du c. LI de l'éd. forment le c. LI, et les §§ 4-6,le c. LII, sous le titre : « de disciplina principum in ecclesia » ; les §§ 1-5 du c. LII de l'éd. forment le c. LIII, les §§ 6-12, le c. LIIII, sous le titre : « de pravis judicibus », et les §§ 13-16, le c. LV, sous le titre : « de verbosis et iracundis judicibus » ; les c. LIII et LIV de l'éd. sont numérotés respectivement LVI et LVII dans le ms. ; le c. LV porte le n° LVIIII [sic] ; les c. LVI à LXII portent les nos LX à LXVI ; à la fin du dernier chapitre, addition : « Hic est christiano miserationis affectus, ut pro unoquoque mortuo sacrificium Deo offeratur ; inde est quod scriptum est et mortuo ne fraudes misericordiam » (167v) ; cf. Clavis Patrum latinorum, n° 1199 ; F. 167v-168v [Epistola ad Massonam episcopum] (éd. cit., 899-902, ep. IV) ; au f. 168v : « Explicit epistola b. Isydori episcopi de lapsus [sic] sacerdotis post penitentie satisfationem ad propriorem posse restaurari statum. Expliciunt libri s. Ysidori episcopi ». F. 168v-172v [De duodecim abusivis saeculi] « Incipiunt dicta s. Augustini in XII graduum [sic] abusiva hujus seculi. Duodecim abusiva sunt saeculi... » (édité parmi les opera spuria de s. Cyprien dans C. S. E. L., III3, 152-173) ; cf. Clavis Patrum latinorum, n° 1106. F. 173-175v, 179 et 179v JACOBUS DIACONUS (?) « Incipit vita s. Pelagiae. Magnas Deo gratias referre debemus, qui non vult peccatores perire... Venerabilis Antiochaene civitatis episcopus pro quadam causa... — ... vos Deus faciat invenire misericordiam in illa die, quoniam ipsi est honor et gloria et potestas in secula seculorum. Amen » (P. L., LXXIII, 663-672, avec variantes) ; cf. Bibl. hag. lat., n° 6607 ; Siegmund, op. cit., 245. F. 83v. (ms. F de J. G. Freire, Commonitiones ss. Patrum, Coïmbra, 1974, 306-308) ; cf. ibid., 264 et passim.
Plusieurs mains. Quelques initiales ornées d'entrelacs. Titres rubriqués (7-116v) ou noirs, en onciale ou en capitale rustique mêlée d'onciale. — Erreur de reliure et ff. manquant entre les ff. 5 et 6, 116 et 117, 152 et 153. — Quelques corrections et additions marginales contemporaines ; deux ff. refaits au XII. - e. - s. et quelques retouches de cette époque ; quelques notes marginales de la seconde moitié du XV. - e. - s. — Au f. 179v, deux signatures du XV. - e. - s. : « J. Gaigneur » et « Cosquier » et le mot « Fescamp » écrit deux fois. Le ms. provient de l'abbaye de Fécamp (diocèse de Rouen) ; il fut acquis par Jean Bigot, dont l'. - ex-libris. - gravé, avec l'ancienne cote « A. 16 » figure au contreplat supérieur ; cf. Delisle. - Cab. des mss. - ., I, 322. - Bibliotheca bigotiana. - , 23, n° 72*; G. Nortier, dans. - Revue Mabillon. - , XLVII (1957), 26. - Parchemin. - 179 ff. - 280 × 215 mm. - Reliure veau havane, dos aux armes de Bigot. Tranches peintes en rouge. Titre au dos ; « Smaragdus. Vitae sanct. Isidor. ms. »
Source: Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 3330