Fai Login o Registrati per scaricare i media e creare liste
Copertina
Suggerisci modifica o segnala un errore

Florus Lugdunensis , Martyrologium . — Necrologium cathedralis ecclesiae Claromontensis. — Concilium Aquisgranense (816), Institutio canonicorum Aquisgranensis. — S. Isidorus Hispalensis , Synonyma.

; ;

Bibliothèque Nationale de France,

DESCRIZIONE

F. 1-4v. [Tabulae computatoriae]. Calendriers lunaires perpétuels (1-3). — Table de comput allant de 988 à 1492 (3v). — Table de comput donnant « Septimane a nativitate Domini cum diebus usque ad XLa », « kl II quadragesimae », « kl II paschal'. perd'. XXXII ann. », « KL II Pentecosten », « ebdomade a Pentecosten cum diebus usque ad nativitatem S. Johannis » et « ebdomade a Pentecosten usque ad adventum Domini » ; formule du serment des chanoines (écriture du XIIIe s.), éd. dom H. Quentin, op. cit. (1908), p. 227-228 (4). — Table de comput allant de 1044 à 1548, intitulée « Ciclus sancti Dionisii romani abbatis », écriture du XIIe s. (4v). F. 3v, 4v-5, 141v. Listes, plus ou moins grattées, d'hebdomadiers (ajouts XIIe - XIIIe s.). F. 5v-58. Florus Lugdunensis , Martyrologium (cum adnotationibus ad usum Claromontensis ecclesiae), seconde recension ; le détail des adaptations à l'usage de l'Eglise de Clermont est relevé par dom H. Quentin, op. cit., p. 228-231 . « Incipit prologus in libro martyrologium de virtutibus sanctorum. Festivitates sanctorum apostolorum seu martyrum antiqui patres... - ... non servitute. VIIII kal. januarii vigilia natalis Domini eodem die apud Antiochiam Syriae natalis sanctarum virginum XL... - ... X kal. januarii. Rome natalis sanctae Victoriae virginis et martyris que persecutione Decii... - ... et apud Nicomediam sanctorum martyrum viginti » (éd. dom. J. Dubois et G. RenaudÉdition pratique des martyrologes de Bède, de l'anonyme lyonnais et de Florus (1976) . F. 6v-58. [Necrologium ad usum capituli cathedralis ecclesiae Claromontensis]. Brèves notices nécrologiques, XIIe - XIIIe s., portées sur les marges du martyrologe, cantonnées aux noms et qualités des défunts, parfois accompagnés d'une mention de don ; cf. J.-L. Lemaître, Répertoire des documents nécrologiques français (1980), t. 7/2, n° 2507, p. 1065 . F. 58-127v. Concilium Aquisgranense (816), Institutio canonicorum Aquisgranensis. « In nomine sanctae et individuae Trinitatis christianissimus hac gloriosissimus Ludovicus superno munere victor augustus... - ... correptionis sibi exhibitae terrorem incutiat », éd. Albert Werminghoff, Concilia aevi karolini, 2/1 (1906) ; manque l'épilogue, cap. 145, p. 419-421. Les cahiers ayant été mal reliés et certains fonds de cahier et feuillets perdus, le texte se lit f. 58-93, 95-100, 94 [lacune du cahier (XIII)], 102, 107, 101, 103-104, 106, 108, 105, 109-127. Lacune : « ... intime claritatis adpraehendit [si autem candorem sibi justitiae... - ... debere contemni numquam eas haberent] qui omnia sua... » entre les f. 94 et 102, du cap. 27, p. 350, lin. 16 au cap. 35, p. 357, lin. 9 de l'éd. cit. - A noter des blancs de quelques mots : « a congregatione seclusus [ut hoc ergo decentius] inquiratur » (f. 104) (cap. 42, p. 361, lin. 13) ; « quae preter regulam [in quibusdam partibus] videtur » (f. 104) (cap. 43, p. 361, lin. 23) ; « nullus peregrinus [sine pacificis] id est comendacitiis [suscipiatur] epistolis » (f. 106v) (cap. 48, p. 362, lin. 25).Importante lacune dans la copie : au f. 108v, le texte passe du cap. 55, p. 363, lin. 26, au cap. 114, p. 394, lin. 2 : « ... ne quis hoc facere audeat. LVI [In concilio africano de his qui semel... - ... tamen vobiscum ibi regnemus. Explicit]. Quia ergo constat sanctam... » F. 128-141v. S. Isidorus Hispalensis , Synonyma : « In Christi nomine Isidorus lectori salutem. Venit nuper ad manus meas... - ... et ammonentis rationem. Explicit prologus. Speculum qui manu gestat se frequenter inspicit... - ... et qui rident miserus. Explicit Deo gratias amen. In nomine Domini nostri Jhesu Christi incipit Sinonima Ysidori junioris episcopi id est peccata propria defflenda. Anima mea in angustiis est spiritus meus eestuat... - ... quicquid enim faciam propter remunerationem anmae meae rependam. Explicit liber domni Isidori quod Sinonimas vocant » (éd. J. Elfassi, Corpus christianorum, series latina, CXI B, 2009 , I, 2, p. 5 lin. 18 - II, 101, p. 146, lin. 1094 ; — importante lacune matérielle entre les ff. 138 et 139 : « ... quae me in hoc seculo protulit quae michi hic [bonum cum discretione feceris virtus est... - ... optime justus eris quidcquid] bonum cum discretione feceris... » (ibid., I, 64, p. 51, lin. 636 à II, 79, p. 128, lin. 877) ; — lacune f. 140a lin. 18 : « ... non te extollat honor nullus res terrenas... » (ibid., II, 87, p. 134, lin. 958 à II, 93, p. 139, lin. 1019).A noter au f. 128, un second prologue « Speculum qui manu gestat, se frequenter inspicit. Macula [ms : maculam] corporis conspecta...-... et qui rident miseros [ms : miserus] », que J. Elfassi, « Les Synonyma d’Isidore de Séville : un manuel de grammaire ou de morale ? La réception médiévale de l’œuvre », Revue d’études augustiniennes et patristiques, 52, 2006, p. 178, n'a relevé que dans quatre autres manuscrits, Erfurt UB CA 8° 28 ; München Clm 19608 ; et Trier Stadtbibl. 964/1158, ainsi que Clermont-Ferrand, Archives Départementales, 3 G supplt 15, ce dernier copié directement sur le ms. latin 9085.", "Provient du chapitre de la cathédrale de Clermont-Ferrand. — Acquis le 11 avril 1831 d'Amans-Alexis Monteil de Passy pour 150 francs; cf. B.n.F., département des Manuscrits, registre des acquisitions 1828-1833, n° 85/6 ; cf. Delisle, Cab. des mss., II, 356 .
Auvergne. - —. - Indication sporadique des accents toniques. —. - Grandes initiales à l\'encre brune à motifs d\'entrelacs (5v, 62v, 108v, 128). Titres en capitales alternativement rouge et brun (5v) ou brunes rehaussées de rouge (58, 62v, 128). Grande initiale à l\'encre brune (128v). Titres de chapitres à l\'encre rouge (6 et passim). — F. 1-3, décor de fines colonnettes dont l\'une des bases en forme de moufflon (2v), sommées de chapiteaux dont l\'un en forme de tête de bovin (2v), supportant de doubles acractures, la dernière ornée de motifs végétaux (3). Tableaux tracés à l\'encre rouge (3v-4v). —. - 20 cahiers : 1 de 4 ff. (1-4), 2-12 de 8 ff. (5-92), 13 de 10 ff. (93-102), 14 de 3 ff. (103-105), 15 de 4 ff. (106-109), 16 de 7 ff. (110-116), 17 de 6 ff. (117-122), 18 de 2 ff. (123-124), 19 de 4 ff. (125-128), 20 de 13 ff. (129-141), précédés d\'un bifeuillet de gardes (la première contrecollée) apposé lors de la dernière reliure, un autre feuillet apposé lors de l\'avant dernière reliure, et suivis d\'un bifeuillet de gardes apposé lors de l\'avant-dernière reliure et d\'un bifeuillet de gardes (la dernière contrecollée) apposé lors de la dernière reliure (tous en parchemin).Les ff., notamment ceux du début et de l\'obituaire (1-58) portent des marques d\'usure très visibles sur les marges et de nombreuses lacunes marginales, dont une textuelle (angle supérieur du f. 21). La disparition du fond de cahier des ff. 93-94, 116 et 139 est visible à l\'oeil nu, et sans doute s\'étend-elle au-delà, expliquant les désordres de la foliotation apposée à la fin du XIXe s., non corrigés par le dernier relieur (qui a numéroté les cahiers à la mine de plomb dans l\'angle inférieur sur le premier f. des cahiers 2-12 et 14-20). — Etant entendu que le premier cahier (f. 1-4) constitue un ajout contemporain, l\'ordre initial des cahiers, que livre encore la signature en chiffre romain placée en marge inférieure du dernier f. des cahiers 2-8 ("I"-"VII"), 11-12 ("X"-"XI") et 17 ("XVI"), était : I à XV de 8 ff. (le cahier XIII est perdu ; signature "XIIII" au f. 105v), XVI de 6 ff., XVII à XVIII de 8 ff. (signatures "XVII" au f. 130v, "XVIII" au f. 138v). - Nombreuses coutures du parchemin sur des déchirures : ff. 16 (marge inférieure), 18 (colonne intérieure), 31 (marge extérieure), 40-41 (marge inférieure), 42 (colonne extérieure), 69 (marge extérieure), 76 (colonne intérieure), 78 (marge inférieure), 84 (marge et colonne extérieures), 91 (marge inférieure), 93 (colonne intérieure), 102 (marge intérieure), 105 (colonne intérieure), 107 (idem), 116 (colonnes intérieure et extérieure), 120 (idem), 121 (marge inférieure) et 132 (colonne intérieure). — F. 28, déchirure allant de la tranche de queue jusqu\'à la colonne extérieure, restaurée au papier japon. — F. 7, striures erratiques faites avec une pointe sèche. — Trous de vers aux ff. 1-7. - En marge inférieure des ff. 25 et 26, ajout d\'une pièce de parchemin de format rectangulaire cousue de fil vert (83 x 47 et 147 x 58 mm), l\'une et l\'autre d\'une écriture du milieu du XIII. - e. - s. La première a été éditée par. - dom H. Quentin, Les Martyrologes historiques du moyen âge (1908), p. 229. - , à reprendre comme suit : « Ipso die sollempnis comemoratio trium appostolorum Petri, Pauli et Andree, et novem martyrum Sebastiani, Georgii, Hermetis, Tome, Willelmi, Marii et Marie, et filiorum eorum ; item quinque confessorum Cataldi, Montani, Cesarii, Adealberti, Alexandri, totidemque virginum Auree, Helene, Benosse ?), Nauphe (?) et Bonaffe, quorum reliquie ab urbe Roma ad nostram ecclesiam fuerunt misse per manum magistri Melioris ejusdem urbis presbiteri cardinalis » ; « Pro dolor hoc ipso die cantor Eldinus obiit ; vixit pius, egit pie ; non obiit sed habiit (...) juxta fidem sanctitam » (X kl. junii ?). - Parchemin. - 141 ff. - — 360 × 260 mm. - — Réglure à la pointe sèche, sauf au f. 4 non réglé. - — Reliure refaite en 1966-1967, veau fauve sur ais de bois. Les ff. de gardes mentionnés supra donnent à penser qu\'il y eut au moins une reliure intermédiaire depuis celle d\'origine. Le dernier f. de la garde de tête livre la collation suivante : « Volume de 141 Feuillets le feuillet 21 est mutilé 18 novembre 1898 » ; la foliotation du ms. en est peu ou prou contemporaine. Mors fendu au plat supérieur au niveau de l\'entrenerf de tête (en 2014). - — Aux ff. 1, 4 et 141v, estampille de la Bibliothèque royale (1815-1830), identique au modèle Josserand-Bruno, type 20
Source: Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. Latin 9085

DETTAGLI

LINGUA : latino
LICENZA : http://rightsstatements.org/page/NoC-OKLR/1.0/?relatedURL=http://gallica.bnf.fr/html/conditions-dutilisation-des-contenus-de-gallica
ARGOMENTI : # in Letteratura / Letteratura: storia e critica / Letteratura, storia e critica: studi generali / Letteratura, storia e critica: letteratura antica, classica e medievale
DATAZIONE: 990 - 1020